Voyages-Virtuels

                   Actualité du site

Voyages virtuels
La Joconde a disparu : jeu de piste avec Google Earth

Découvrir les multiples détournements, pastiches, parodies, produits dérivés... d'une star mondiale, icone de l'art occidental.
Des musées, des chateaux, de la peinture, de la musique, de la publicité, du cinéma... une trentaine d'étapes à travers la France et le monde .
Une initiation ludique à l'histoire de l'art avec Google Earth.

img_joc_pt

Cliquer sur l'imagette pour accéder à la page "jeux"

Rappel de juin : Introduction au nouveau programme de géographie de 6° avec Google Earth et Clio-Photo.

Le nouveau programme de 6° applicable à la rentrée 2009 insiste sur l'utilisation des globes virtuels.
Ce parcours est l'occasion pour le professeur de présenter le programme de l'année mais aussi l'outil Google earth et ses potentialités avec une prise en main éventuelle par les élèves.

Il s'agit, en survolant certains lieux, en complétant par des photos au sol tirées de Clio-Photo et en répondant aux questions posées, de découvrir les différents thèmes au sommaire.

Le premier thème "Mon espace proche" est, ici, celui de Grenoble, mais le professeur pourra en fonction de son établissement et de sa région, modifier facilement ce premier fichier (en décochant les cases et en les remplaçant par les siennes). de manière à jouer sur l'emboîtement d'échelle, du quartier au globe).

img_intro6_2

Cliquer sur l'imagette pour accéder à la page "collège"

Introduction au nouveau programme de Géographie de 6° avec Google Earth et Clio-Photo

Le nouveau programme de 6° applicable à la rentrée 2009 insiste sur l'utilisation des globes virtuels.
Ce parcours est l'occasion pour le professeur de présenter le programme de l'année mais aussi l'outil Google earth et ses potentialités avec une prise en main éventuelle par les élèves.

Il s'agit, en survolant certains lieux, en complétant par des photos au sol tirées de Clio-Photo et en répondant aux questions posées, de découvrir les différents thèmes au sommaire.

Le premier thème "Mon espace proche" est, ici, celui de Grenoble, mais le professeur pourra en fonction de son établissement et de sa région, modifier facilement ce premier fichier (en décochant les cases et en les remplaçant par les siennes). de manière à jouer sur l'emboîtement d'échelle, du quartier au globe).

img_intro6_2

Lecture d'image

Une nouvelle entrée sur le site avec une dizaine d'images classiques de géographie (photographies aériennes ou photos au sol).

Des exemples sur la montagne, la rizière, le tourisme balnéaire, les espaces portuaires, une oasis ...

Des exercices d'application (certains très simples, d'autres plus complexes), des croquis, des étiquettes à glisser-déposer sur une photographie pour vérifier ses connaissances du vocabulaire de base, pour confronter un texte et une photo ...
Une méthode "pas à pas" pour construire un croquis d'interprétation et sa légende...


Certains de ces travaux sont anciens (2000-02) et datent du projet "l'homme et la montagne" en collaboration avec Pascal Boyries.
D'autre sont plus récents et m'ont permis d'utiliser des outils nouveaux comme Dumpr, logiciel de croquis crayonné ou Classtools (création d'outils éducatifs en Flash). Merci à Anthony Lozac'h pour les avoir signalé sur son site ou sur la liste de diffusion des professeurs d'H-G.

mtgne           calpe
Cliquer sur les imagettes pour accéder à la page "Lecture d'image".

Nouvelle imagerie pour Google Earth

Depuis le 9 mai, Google Earth propose des mises à jour de ses images-satellite et des résolutions plus fines pour certaines villes, départements et pays.

Pour ce qui concerne la France, voici quelques images bienvenues :
- la totalité de la Martinique :

pelee_ge
la montagne Pelée au-dessus de Sainte-Pierre (sic)
marina_ge
la marina de la baie du Marin


- une meilleure résolution pour la Haute-Savoie :

annecy_ge
la vieille ville d'Annecy

chamonix_ge
le Mont-Blanc, la mer de Glace et la vallée de Chamonix


- le centre spatial guyanais de Kourou

kourou_ge


- d'autres mises à jour pour l'Yonne, le Rhône, l'Aube, la Saône et Loire.
- ailleurs dans le monde : Oslo, Ecosse, Cadix, Porto Alegre... (la liste complète dans le
GEBlog et les commentaires des lecteurs)

Révisez le Bac de géographie en jouant aux fléchettes.
Testez vos connaissances sur les villes des Etats-Unis et de l'Asie orientale en positionnant leurs noms le plus près de leur emplacement.

Grâce au site Umapper signalé par Gemtice qui permet de réaliser ses propres cartes et ses propres jeux de fléchettes (geodart).
Une révision utile (pour une éventuelle carte le jour du bac Winking) de la localisation de ces métropoles qui organisent les aires de puissance au programme de Terminale.


img_jeu_US
Cliquer sur l'imagette pour accéder à la page "Jeux"

Annecy JO 2018 (2)
Annecy est donc la candidate retenue par le Comité Olympique Français à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver 2018.
La décision vient d'être rendue publique hier et saluée par plus de 1000 personnes réunies au Forum Bonlieu.
L'occasion pour moi de rappeler la présentation que j'avais réalisée avec Google Earth
des sites retenus pour les épreuves.
On verra bien si l'agence de communication choisie par le comité de pilotage de la candidature reprend l'idée Winking

annecy-2008-logo

La traite transatlantique et le commerce triangulaire

Mise en ligne d'un nouveau parcours pédagogique en histoire avec Google Earth.
Après Paris à la belle Epoque, cette fois sur la traite transatlantique et le commerce triangulaire.

Sont étudiés ici les principaux ports et pays négriers, les modalités de la traite sur le continent africain, les conditions de vie pendant la traversée de l'Atlantique, les plantations et les produits exportés, les traces dans l'histoire de deux ports.

Avec de nombreuses cartes (Europe, Martinique, Barbade, Brésil) de la collection Rumsey exploitables directement sur Google Earth.

Un parcours pédagogique d'une durée d'environ 1h 30' qui peut être utilisé en Seconde comme en Quatrième.
Avec une fiche de travail pour l'élève en activité autonome et guidée.

img_triang_pt


Un bilan après deux ans de mise en ligne
Premier bilan de la fréquentation de ce site 2 ans après la mise en ligne :

Visiteurs uniques : 36400 (peu au début évidemment et une augmentation continue au fur et à mesure des référencements plus nombreux) - 3000 par mois en ce début d'année 2009-.
Sessions : 106 000
Hits : 1 700 000
Pages vues : 214 000
Téléchargements : 56 Go !

Plus intéressant, quels ont été les fichiers le plus téléchargés ?
Parmi les 21 parcours pédagogiques avec Google Earth,
les plus anciens (2007) :
- le porte-conteneurs continue son voyage : plus de 8 000 téléchargements sans compter les 5000 visites environ sur le site académique de Grenoble ...
- viennent ensuite la puissance américaine (4000 + 3000) et les métropoles San Francisco et Phoenix (1500 + 1700)
- les parcours d'histoire : 1789 Versailles-Paris (2200 chargements) Nanterre-Paris mai 68 (1200), Paris à la belle Epoque (revisité récemment avec GE) semblent appréciés et correspondre à une demande d'utilisation de GE en histoire.
Quant aux plus récents :
- la crise alimentaire mondiale 2008
- les parcours sur les dynamiques urbaines et sur les littoraux
- la traite transatlantique
- le trésor du pirate
...ils commencent leur voyage dans le cyberespace pédagogique image

Les photos les plus vues, - outre les "vues du pont" (140 photos à ce jour) qui ont leurs fidèles (2600 visiteurs) -, sont celles des Etats-Unis, du Kenya et du Maroc ; depuis peu, celles du Vietnam et d'Indonésie semblent recherchées.
A ce jour, ce sont environ 375 photos libres de droit pour usage pédagogique qui constituent ces albums de voyages "réels".

D'où viennent les visiteurs ?

Depuis H-Français, la liste des professeurs d'Histoire-Géographie, sur laquelle j'annonce la disposition d'un parcours pédagogique.
Depuis les sites associatifs tels les Clionautes, le Café pédagogique avec C. Froidure en Géographie et JP Meyniac en Histoire qui mentionnent mes travaux et me classent parmi les sites "indispensables" en 2008 et 2009 ou Histoire-géo.org, le site de J-F Carémel (2 à 300 visiteurs mensuels).
Depuis certains sites académiques qui ont eu des "coups de coeur" pour ma démarche : Caen, Nantes, Strasbourg, Besançon...
Les référencements viennent aussi de l'étranger : des Etats-Unis sur GE Lessons, (une cinquantaine de visites par mois, surtout pour 1789), de Belgique, de Suisse, du Canada, d'Italie, et de NTIC.org, le portail des TIC éducatifs francophones.
Impossible de mentionner tous les blogs ou sites de professeurs qui ont bien voulu indiquer à leurs élèves mon travail en Histoire ou en Géographie. Merci aux dizaines de collègues qui ont pris un peu de leur temps pour me poster un message, un commentaire, un encouragement, une critique constructive, une proposition d'amélioration, me demander un corrigé, etc.
Enfin les moteurs de recherche, au premier rang desquels Google évidemment avec plus de 90 % des requêtes - textes (les 2/5) et images (3/5) - qui conduisent à mon site.
60 % des visites viennent de France. Le reste de Belgique, de Suisse, des Etats-Unis, du Maroc, du Canada, d'un peu partout dans le monde.....

Bons voyages à tous, et à bientôt pour de nouvelles aventures Winking

Nouveautés de Google Earth version 5

La presse a largement mentionné la présence d'un nouveau calque de données (layer) Océan.

ocean1

Plus que les spots de surf, de plongée, les épaves, ou le mouvement des vagues, on regardera les données bathymétriques, les zones de protection marines, les zones mortes, l'impact des activités humaines.

ocean2

Il faudra aussi trier entre les nombreuses videos de la Fondation Cousteau, de la BBC ou du National Geographic.

La possibilité de remonter le temps et de superposer-comparer des images satellites à différentes périodes est une autre nouveauté.

time

Exemples pour la croissance urbaine de Las Vegas (images de 1946-2008) ou l'évolution de la mer d'Aral (1973-2006).
(Attention, le fichier ne sera visible que dans GE 5.)
Encore faut-il que ces données soient disponibles : ce n'est pas le cas partout évidemment (les plus anciennes datent de 2002 pour Paris, ce qui n'est pas très significatif).

Deux fonctionnalités qui étaient réservées jusque là à la version payante GE Plus qui vient d'être abandonnée, sont désormais disponibles :
- importer des données GPS
- enregistrer une visite virtuelle : déplacement dans GE et commentaire audio possible.

visite

Mais d'après mes premiers essais, la visite n'enregistre directement ni les infobulles, ni les tracés, ce qui limite un peu son intérêt, car il faut manier du code kml, ce qui est loin d'être évident Sad

Enfin, le langage html est presque entièrement reconnu et utilisable dans les info-bulles (balloons).
Ce ne sont plus seulement des liens hypertexte, des images ou des videos qui peuvent être intégrés, mais aussi des pages entières d'un site (à utiliser avec modération !), des calques animés, des zones mappées, un QCM...
GE devient un géonavigateur à part (presque) entière !

Un exemple avec cet exercice - Paris à la Belle Epoque - dont la version html date de 2002, et que j'ai transformé avec cette nouvelle version de GE. 
(Voir surtout les cinq derniers repères qui utilisent ces nouvelles fonctions).

img_parisbE
Cliquer sur l'imagette

L'investiture de Barack Obama avec Google Earth
Une série de documents (en anglais et en français) avec des liens hypertexte, des photos, videos, vers les moments forts de la journée : la prestation de serment, le discours d'investiture, des éditoriaux.
Un support unique, Google Earth, agrémenté pour l'occasion d'une image du satellite GeoEye, qui photographie, 3/4 h avant la cérémonie, les 2 millions de spectateurs sur le National Mall.
Une découverte rapide des lieux du pouvoir à Washington et du fonctionnement des institutions.

img_obama
Cliquer sur l'image pour accéder à la page

Géolocalisation des sites des épreuves olympiques retenus pour la candidature d'Annecy à l'organisation des J.O. d'hiver 2018

Annecy est candidate, comme Grenoble, Nice et Pelvoux, à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver 2018.
La décision sera prise le 19 mars 2009 par le Comité Olympique Français.

Je n'ai pas vu dans le dossier de candidature de présentation interactive des sites qui accueilleraient les épreuves ! Il y a un argumentaire, des videos, des affiches, des listes de personnalités, et une carte en très petit format.
Je propose donc (en toute immodestie) de compléter ce dossier par une présentation avec Google Earth des sites retenus Winking.

annecy-2008-logo
Cliquer sur l'imagette

L'occasion aussi d'utiliser le tout récent "gadget Google" qui permet de visualiser dans son navigateur un fichier .kmz.

14 tableaux du musée du Prado sur Google Earth
Sur le même principe que les photos de GigaPan et GigaPxl (panoramiques grand format dans lesquels on peut naviguer, mais d'un intérêt très inégal), Google Earth propose depuis aujourd'hui des reproductions de 14 chefs-d'oeuvre du musée du Prado.
Les Ménines de Velasquez, le 3 mai 1808 de Goya, le Jardin des Délices terrestres de J. Bosch, l'autoportrait de Dürer sont quelques unes des 14 oeuvres choisies parmi les 7600 tableaux du musée.
prado1
Dans GE, ouvrir Infos géographiques du Web/Lieux/Aperçu/Museo Prado.
Pourquoi ne pas les avoir placés dans la Galerie avec la Rome antique en 3D ou les cartes de la collection Rumsey ? Mystère des classements dans GE !

Les tableaux ont été numérisés en ultra haute résolution (pas d'information technique plus précise) et sont présentés comme "les plus grandes images du monde" (dixit Google).
[MAJ du 14/01 : "La résolution des images est à peu près de 14 Gigapixels = 14,000 millions de pixels, c'est-à-dire 1400 fois plus précise que ce que prendrait un appareil de 10 megapixels." Information de
GoogleLatLong.]
bosch1
Et de fait il est possible de zoomer à l'intérieur du tableau, ce qui permet de voir les plus petits détails : ici dans le jardin des Délices terrestres
bosch2
ou encore les deux phrases et la signature de Dürer par exemple,
durer
ou bien les coups de pinceau de Goya, les craquelures des toiles...).
goya

La vidéo de démonstration de Google (les installations techniques nécessaires à la prise de vue, les résultats).


[MAJ du 17/01/09] En complément, lire l'article de JJ Bozonnet et L.Girard "Des chefs-d'oeuvre au détail près" dans


Espérons que Google signera d'autres partenariats avec d'autres musées afin de constituer une banque d'oeuvres numérisées de très grande qualité.
Cela me renforce dans l'idée de créer (avec GE et SketchUp ?) un musée virtuel qui rassemblerait quelques unes des oeuvres "patrimoniales" étudiées en classe ! Du pain sur la planche !

Un jeu d'exploration avec Google Earth : le trésor du pirate

En ces temps d'approche ludique de certains outils géomatiques, voici ma contribution !

Avec Google Earth, un jeu d’exploration : le trésor du pirate.

Une initiation aux principales fonctions de GE : apprendre à zoomer, à changer d’échelle, à utiliser des outils (règle, trajet, coordonnées géographiques, boussole), à mettre en relation carte et image-satellite… mais aussi découvrir les limites de l’outil géospatial.
L’aspect ludique est organisé autour de devinette, rébus, puzzles, animations Flash, videos !
Un journal de bord permet de garder une trace écrite du voyage.
Détachée de tout programme scolaire spécifique, cette chasse au trésor peut être utilisée à tous les niveaux du collège et même de Seconde pour un premier contact avec le géonavigateur.
Mais probablement plus à la maison qu'en classe !!

Bon vent !

tresor du pirate

D'autres possibilités de voyager pas cher

Pour ceux qui ne partiront pas en vacances pour cause de gazole ou de kérosène trop chers, de diminution du pouvoir d'achat, d'absence de curiosité, de jambe cassée ... ou toute autre raison objective... restent les voyages virtuels, bien calés devant son ordinateur, grand écran conseillé !

Les nouveautés de Google Earth vous le permettent.
- un circuit touristique au Japon, les temples de Kyoto, les eaux d'Okinawa, les rues de Tokyo... en collaboration avec l'office du tourisme japonais.
- la ville de Roses en Espagne, entièrement en 3D.
- et 5000 webcams, fichiers proposés par Webcams.travel et implémentés sur GE, qui vous feront regretter d'être resté chez vous !

- et aussi les routes du tour de France avec Street View (voir ci-dessous le billet du 3 juillet).
Peut-être aussi l'occasion de découvrir quelques uns des 19 voyages virtuels en France, Afrique du Nord, Etats- Unis, Asie qui sont sur ce site Winking

Street View en France
Après les grandes villes américaines, Street View débarque en France. Google choisit l'occasion du Tour de France pour présenter sur Google Earth et Google Maps le parcours de l'épreuve. Les voitures aperçues dans différentes régions ces derniers mois nous offrent leur moisson d'images. Et, grande nouveauté, ce ne sont pas seulement des vues urbaines qui sont proposées mais la couverture complète de l'itinéraire routier, à raison d'une image tous les 10 mètres environ ! Donc si j'ai bien compté environ 4 millions d'images (pas toutes intéressantes évidemment.) mais de bonne qualité. Il faudra choisir les plus significatives. Quelques exemples ci-dessous.
bourg_oisans
Bourg d'Oisans

quadrillage
Un quadrillage serré d'images autour de Bourg d'Oisans. Dommage que les images satellite aient gardé une résolution aussi faible.
(on pourra voir aussi les 2000 images de la fameuse montée vers l'Alpe d'Huez !)

maquis
Le monument aux maquisards de l'Oisans

jarrie
Les industries chimiques de la zone de Jarrie (sud-est de Grenoble)

capitole1
La place du Capitole à Toulouse, un jour de marché

capitole2
L'image satellite qui sert de fond, mais il n'y a pas le marché qui pourtant apparaît dans les sphères !

[MAJ du 03/07 à 12h15 : Paris y figure bien, contrairement à ce que j'avais indiqué dans mes messages, mais seulement les rues qui voient passer la dernière étape de l'épreuve cycliste]
grenelle
La statue de la Liberté, le pont de Grenelle et les immeubles du Front de Seine, vus depuis la voie G.Pompidou
Dynamiques urbaines : parcours pédagogiques
Quatre parcours avec Google Earth, d'une durée variable et qui peuvent être utilisés indépendamment les uns des autres.
(avec fiches de travail)

L'organisation d'un espace urbain : l'exemple des villes d'Afrique du nord
Une étude de cas qui sert d'introduction. D'une durée d'environ 1h30, elle permet d'étudier les structures urbaines :
- L'originalité de la médina
- La ville "moderne"
- L'extension spatiale et ses problèmes.
Découverte et analyse des fonctions urbaines à partir d'images-satellite, de photos au sol, d'un croquis modélisé et de quelques compléments sur Internet.
Quelques exemples avec les paysages urbains de Fés, Marrakech, Rabat, Le Caire.

Les contrastes urbains au Brésil
Quartiers résidentiels et favela

Une résidence fermée, "gated community" à la française
Sur la Côte d'Azur

La périurbanisation
Dans la banlieue de Montpellier

ville afrique du nord
Cliquer sur l'image

Google Earth dans son navigateur

L'annonce a été faite hier sur le site officiel des développeurs de GE :
Google Earth est désormais utilisable dans son navigateur, IE 6-7, Firefox 2 (mais pas encore 3) et autres dérivés de Mozilla.
L'API JavaScript
fournie (une ligne de code à copier) conserve les repères, les dessins, les trajets, les surcouches, la 3D, le mode Ciel... et tout cela apparait dans votre Google Map sur votre site.
Cela ne fonctionne que sous Windows pour l'instant. Un support Mac et Linux est annoncé - comme d'habitude - pour plus tard. Espérons que l'on attendra moins longtemps que pour le portage de GE sur Mac (un an !) ou l'implémentation de Flash (7 mois).

Il ne reste plus qu'à mettre en oeuvre des applications pédagogiques utilisables ainsi sur tous navigateurs, sans avoir à télécharger auparavant GE. Une nouveauté qui permettra sans doute un usage plus simple et plus général des globes virtuels dans les classes.

Deux fichiers Google Earth sur le réchauffement climatique

Une simulation proposée par la météo britannique sur l'évolution des températures attendue jusqu'en 2099 (avec un curseur de temps et des informations selon les régions).

rechauffement

Un second fichier (avec photos et video) que l'on doit au British Antarctic Survey montre la fonte et la rupture des glaciers en Antarctique.

antarctique
(les deux liens sont des fichiers.kmz et s'ouvrent donc avec GE).

Avalanche de nouveautés sur Google earth

Un printemps prolifique pour les ingénieurs de GE. Qu'on en juge :
- nouvelles images et/ou résolutions plus fines pour de nombreuses villes, dont en Europe, Milan, Madrid, Lisbonne (et une grande partie du Portugal), Toulon et Montbéliard en France. La liste complète des mises à jour.

usines Peugeot à Sochaux
Les usines Peugeot à Sochaux

- une centaine de nouvelles cartes historiques, tirées de la collection Rumsey.
- une mise à jour de StreetView dans les rues de New-York avec l'utilisation d'un système automatique de floutage des visages (on a tiré la leçon de la polémique sur l'atteinte à la vie privée, au moment de la sortie de l'imagerie).
Plus anecdotiques ces deux informations :
- le réglage assisté de son antenne parabolique sur les satellites choisis, grâce à GE...
- bientôt la possibilité de géolocaliser les sources d'informations diffusées par Google News (depuis un mois, le New York Times est partenaire de GE pour la mise en ligne géoréférencée de ses articles).

Cyclone Nargis sur la Birmanie avec GE

Depuis début mai et les destructions provoquées en Birmanie par le cyclone Nargis, quelques fichiers .kmz ont été réalisés et sont proposés par ou avec Google Earth :
Des calques animés montrent la trajectoire, la puissance du cyclone, l'extension des zones inondées.
Des images du cyclone sur le golfe du Bengale proviennent de la Nasa.
Le fichier du Naval Research Laboratory de Monterey est plus détaillé et présente de nombreuses données techniques (vitesse du vent, pression, images infra-rouge...).

(tous les liens sont des fichiers .kmz et s'ouvrent donc avec GE).

trajectoire_cyclone_nargis

[Mise à jour du 13 mai :
Sur ce même thème, un dossier documentaire très complet de Pascal Büch sur son site "Fausse-Piste".
Du même auteur, le séisme du Sichuan avec de nombreuses références aux ressources cartographiques et géomatiques (en français, anglais, chinois).
De quoi renouveler en Seconde, l'étude des "Sociétés face aux risques".]

Enseigner l'histoire de l'esclavage à l'école

Plutôt que de me laisser aller à un mouvement d'humeur concernant la dernière proposition du président de la République, je donne ici quelques unes des opinions des lecteurs du "Monde". Ils ont du talent et je leur laisse la parole :

cdupipo
10.05.08 | 23h43
"Le président donne l'impression de découvrir à chaque commémoration les pages de l'histoire de la France, sans doute, pense-t-il que le "bon peuple" partage son ignorance.

Modernisme
10.05.08 | 23h48
Un jour on dira pareil de l'exploitation. Mais il faut attendre.

GURA4316
11.05.08 | 10h27
Les nouveaux programmes de l'école primaire ont été publiés dans le BO HS N°1 du 14 février 2002. Histoire et géographie, cycle des approfondissements (cycle 3) DOCUMENT D'APPLICATION... "De nouvelles formes d’esclavage se développent alors dans les colonies d’Amérique à partir de la traite des Noirs, tandis que disparaît une partie de la population indienne d’Amérique." Y aura-t-il une session de rattrapage pour le cancre Sarkozy ?

JEAN P.
10.05.08 | 23h25
Avec Nicolas Sarkozy, on baigne sans cesse dans la paradoxe et la démagogie : il veut enseigner l'histoire de l'esclavage à l'école primaire mais procède d'une manière inélégante vis-à-vis des populations immigrées en situation irrégulière. A vouloir faire le grand écart entre les idées véhiculées par Le Pen et le respect de l'être humain, il finit par apparaître comme le champion de l'opportunisme et de l'instrumentalisation de l'histoire à des fins politiques.

Mariejones
10.05.08 | 17h20
En enlevant des heures? D'un côté il ne veut pas faire acte de repentance pour le régime de Vichy de l'autre il veut que l'esclavage soit étudié. Je propose aussi d'étudier le massacre des Cathares, la destruction de Carthage par les Romains et la disparition de la civilisation minoenne par les peuples de la mer !!!

J'en pense
10.05.08 | 23h00
Les enseignants n'ont pas attendu monsieur Sarkozy pour parler de l'esclavage ; car comment parler des droits civiques, en particulier aux E.U., sans parler de l'esclavage, comment faire lire La case de l'oncle Tom sans parler de l'esclavage, comment parler de l'enrichissement de ports comme Bordeaux ou Nantes sans parler de l'esclavage...? De l'école primaire au lycée, mes enseignants m'ont parlé de l'esclavage et je les en remercie.

z
11.05.08 | 09h23
Donc en plus de la mémoire d'un enfant mort dans un camp, il y aura gros plan sur l'esclavage. Sans doute au prochain nouvel an asiatique notre grand timonier qui préside à l'éducation morale de nos enfants va décider de mettre aussi l'accent sur le sac du Palais d'Eté, ou le bombardement d'HaiPhong. Pourquoi ne pas faire étudier aux enfants un petit livre bleu des pensées du Président pour leur éducation, plutôt que ces sempiternels ajouts destinés à montrer la grandeur d'âme de NS ? "

Cela me rassure de voir que je ne suis pas le seul à penser ce que je pense..

libre_pt
photo du "Marron inconnu", tirée de l'album-photo sur Haïti, JM Kiener, 1981

La crise alimentaire mondiale 2008 avec Google Earth

Sont étudiées ici l'extension mondiale de cette crise qui éclate en mars 2008, la multiplicité des causes, quelques unes des réponses à y apporter.
L'occasion de découvrir quelques paysages agricoles, mais aussi les lieux de décisions et quelques acteurs.
A partir de différents articles de presse (Le Monde, Le Nouvel Observateur, BBC, presse sénégalaise, marocaine), des sites de la FAO, du PAM, de la Banque mondiale, de l'UE.
Un parcours pédagogique d'une durée d'environ 1h 30' pour ce travail qui, peut être utilisé comme Etude de cas ou comme introduction au chapitre de Seconde "Nourrir les hommes".
Peut également être utilisé en Terminale, chapitre "Mondialisation".

crise alimentaire 2008
Un complément audio avec l'émission de France-inter, Rue des Entrepreneurs, du 19/04/08

Nouvelle version de Google Earth 4.3

Une nouvelle version (4.3) de GE est disponible au téléchargement depuis une quinzaine de jours. Sans ADSL pendant cette période, je n'avais pas eu l'occasion de la tester.
Voici en images quelques innovations qui me paraissent intéressantes pour les profs de géographie et leurs élèves :

- plus de bâtiments 3 D et avec une bien meilleure texture : ci-dessous le CBD de San Francisco (avec un temps de chargement annoncé comme plus court.)

cbd-sf.jpg

- la possibilité d'en faire disparaître certains (clic droit) pour avoir une vue plus dégagée sur tel ou tel bâtiment : le prof en pédagogie frontale se sentira encore plus "maître du monde" Happy

cbd-sf2.jpg


- de nouvelles villes en 3 D : les grandes métropoles américaines bien sûr, mais aussi Tokyo, Zurich et ici Munich :

munich

- la possibilité d'une vue horizontale, au sol : l'université de Berkeley

berkeley_au_sol

- Street View (qui n'existait jusque là que dans GMaps). Ici les "painted ladies", maisons victoriennes de San Francisco. Bonne qualité d'images (comparer avec celle que j'ai fourni à Clio-Photo), mais quelques problème de raccords sur la voiture Winking

sf2

Et encore :
- la date d'acquisition des images est explicitement mentionnée
- une option Jour/Nuit qui permet d'afficher le Soleil et la lumière qu'il projette à la surface du globe terrestre : réglage de défilement nécessaire du curseur de temps.
- la possibilité d'intégrer du Flash dans les info-bulles qui existait depuis un an pour Windows est élargie au Mac. Je vais pouvoir enfin tester !
- mais une modification des outils de navigation qu'il va falloir réapprendre à utiliser : voir le tutoriel de GE

Mises à jour d'avril dans GE

Le barrage des Trois Gorges, Bordeaux, Pays de Galles... de nouvelles mises à jour dans Google Earth avec des résolutions plus fines. Mais aussi Vancouver, Seattle, Dallas, le mont Fuji etc. En tout, 86 pays sont concernés par cette mise à jour d'avril 2008. Quelques exemples ci-dessous.

barrage des trois-gorges
Le barrage des Trois-Gorges


rose_des_vents
La rose des vents du parvis des Chartrons à Bordeaux


conway
Conway : les 3 ponts, le château et la bastide
(voir les photos au sol sur Clio-Photo)

Plus sérieux que le poisson d'avril de la veille Winking
Des vues aux rayons X et par caméra thermique permettent de pénétrer à l'intérieur des bâtiments !
Avec ci-dessous les images du Pentagone.

jgss547         jgss541

Mai 68 Nanterre-Paris

Nanterre, Billancourt, Odéon, Sorbonne, Grenelle, Charlety... des noms sans toujours grande signification pour les élèves non-parisiens.
C'est cette constatation qui m'a guidé pour élaborer ce nouveau parcours pédagogique avec Google Earth.
Un itinéraire de la contestation depuis la Faculté de Nanterre jusqu'aux élections du 30 juin 68.
Un récit des événements resitués dans leur contexte géographique. Avec photos, liens vers des videos de l'INA...

En ces temps de retour au récit historique, voici en quelque sorte mon pavé ajouté à l'édifice commémoratif Winking
Comme les autres parcours proposés, celui-ci peut se faire en autonomie - pour apprendre ou pour réviser -.


logo_mai

Une base de données sur le climat dans Google Earth

Une énorme base de données sur les températures permet de visualiser dans Google Earth les tendances au réchauffement sur une longue durée. Des graphiques présentent les tendances depuis un siècle et plus, pour chaque ville indiquée par une "punaise". Plusieurs centaines de stations sont répertoriées (dont une vingtaine pour la France).

climat.jpg

Une partie d'un travail effectué par K.Manscoff (NASA) et M. Chandler (Université de Columbia) qui s'intitule "Educational Global Climate Modeling."
Source : Google Earth Blog.

Travail en autonomie des élèves

Un article du Café pédagogique. Entretien de F. Jarraud avec V. Liquète et Y. Maury, chercheurs en éducation à Bordeaux 2 et Lille 3 et auteurs d'un ouvrage sur le travail autonome. En quoi les TICE sont-elles particulièrement un élément qui pousse à l'autonomie ?

Une explication argumentée de ce qui est proposé de façon empirique sur ce site.

CP_bandeau_01
Benidorm, l'essor du tourisme de masse
L'influence du tourisme sur le village, le peuplement, les activités et les paysages. Un parcours pédagogique d'une durée d'environ 45' qui peut être également utilisé en 6° en le simplifiant

benidorm

Littoraux asiatiques, les espaces de la mondialisation

Littoraux asiatiques, les espaces de la mondialisation

La mise en perspective de l'étude de cas du port de Rotterdam - présenté précédemment -, avec quelques espaces portuaires de Singapour, Shanghai et la baie de Tokyo. Ce parcours pédagogique correspond au programme de Seconde "les littoraux, espaces attractifs".

Il peut être également utilisé en Terminale, chapitres "Mondialisation" et surtout "Asie orientale".


baie de tokyo

Contribution aux nouveaux programmes de l'école primaire
Voyage dans le temps : contribution aux nouveaux programmes de l'école primaire du XXIème siècle.

france_1923
Médaille d'or Exposition de Millau 1923
Médaille de vermeil Concours Lépine 1923
Collection personnelle JM Kiener

Avec cette carte, on peut faire tout à la fois de la géographie, de l'histoire, de l'instruction civique et de la morale, en conformité avec les nouvelles instructions ministérielles (B.O. Hors-série n°0 du 20/02/08).

Et tout cela en musique.

On veillera à choisir la version appropriée : officielle, Michel Sardou, Mireille Mathieu, ou les rugbymen ; on évitera Claude Bolling, Serge Gainsbourg ou Django Reinhardt....

La semaine prochaine, la carte des départements avec la liste des sous-préfectures à apprendre par coeur. Sad


Rotterdam avec Google Earth

Un nouveau parcours pédagogique : Rotterdam, les espaces d'un port

Une partie d'une étude de cas qui s'insère en Seconde dans le chapitre "les littoraux, espaces attractifs".
Ce parcours peut aussi être utilisé en Terminale, chapitres "Mondialisation" et "Europe rhénane".

rotterdam

Nouveau parcours pédagogique en collège : une métropole américaine, Phoenix

Un nouveau parcours pédagogique avec Google Earth est disponible sur le site. Préparé pour des élèves de Sixième, il est utilisable aussi en Troisième.
Présenté, lors de journées de formation, aux collègues de Savoie et de Haute-Savoie, il sera bientôt sur le site académique de Grenoble.

- Une métropole américaine, Phoenix : CBD, banlieues - dont la fameuse Sun City -, réseau routier urbain, nouveaux centres à la périphérie (avec en fin d'exercice, des calques sur le "modèle" de la ville américaine, et un prolongement possible pour des Troisième sur la croissance de la population urbaine).
Avec cet exercice, il est possible de valider certains items du B2I.
A condition, bien sûr, que les élèves travaillent en autonomie, ce qui est l'objectif de quasiment tous les scénarii pédagogiques qui sont proposés ici.

calque_phoenix

Indispensable 2008
C'est un grand honneur que me fait le Café pédagogique en ce début janvier que de classer ce site, qui a moins d'une année d'existence, parmi les 10 Indispensables 2008 en Géographie.
Surtout pour un professeur qui a une formation d'historien Winking (nobody is perfect !)

CP_bandeau_01

Merci donc à Cyril Froidure, responsable de la rubrique Géographie, à Jean-Pierre Meyniac, responsable de celle d'Histoire, à François Jarraud, directeur de la publication, tous trois éminents Clionautes qui ont rendu compte de ces travaux.

Bonne année à tous, professeurs, élèves, amateurs de photos ou fans des "vu(es) du pont" ... Bons voyages virtuels et/ou réels.

Rapprochements étranges
En cette fin d'année où l'on trouve partout des classements, voici le mien, le Top 5 des liens bizarres établis cette année par un célèbre moteur de recherche qui a amené sur mon site (qui, je le rappelle à ceux qui le découvriraient, est un site pédagogique et de photos de voyages), des personnes qui cherchaient (orthographe d'origine) :

5. "quel pourcentage sont les charges sur les fiche de paie"
4. "quels sont les intérêts et les dangers des associations"
3. "liste des professeurs d'échelle"
2."il me fot des question de Toutankhamon"

1. ... et le gagnant de l'année est : "comment prendre un canari à la main"

Le moteur a trouvé ici un billet sur "Comment prendre en main le logiciel Google Earth" et quelques pages plus loin "de meilleures résolutions d'image pour "Barcelone, Valence, les Canaries".

Pour ce surfeur trompé par la technologie, voici en cadeau de fin d'année, la seule photo que j'aie en magasin et qui puisse correspondre à sa recherche :

canary
Canary Wharf wharf wharf Winking

10 000° visiteur

Hier, le 10 000° visiteur sur le site a téléchargé l'exercice - réalisé avec Google Earth - sur la puissance américaine. Un élève du lycée Martin-Luther King de Bussy Saint-Georges, en Seine-et-Marne. (souriez, vous êtes pistés !)
Merci à Alain Lamotte qui avait mis sur son blog (excellent) un lien vers cet exercice, ainsi qu'aux autres collègues et webmestres académiques qui ont fait de même.
Donner à voir et à comprendre avec ces nouveaux outils de la géographie, voilà ce que j'espère encourager avec ces voyages virtuels.
A bientôt pour le cent millième Winking

henri_navigateur

Parcours pédagogiques en 6°

Deux nouveaux parcours pédagogiques avec Google Earth sont disponibles sur le site.
- un en Géographie : Désert du Sahara, un paysage de faible occupation humaine.
- un en Histoire : Découverte de l'Egypte ancienne axée sur le Nil, le pharaon, les dieux (avec la tombe de Toutankhamon en 3D).


cercle_irrigation

Deux animations sur la diminution de la banquise arctique
Dans le cadre de l'EDD, deux fichiers .kmz utiles, proposés par le National Snow and Ice Data Center (Université du Colorado à Boulder) sur la réduction de la banquise arctique :
- une première animation montre l'évolution annuelle de 1979 à 2007
- la seconde l'évolution rapide lors de l'été 2007

banquise_arctique
Cliquer sur le bouton "Play" à droite de l'échelle des temps ; et à gauche, pour régler la vitesse de défilement.

Le site propose aussi de nombreuses localisations avec GE de glaciers, de suivi de la dérive d'icebergs, zones de permafrost...

L'expo sur le TGV Lyon-Turin est à Lyon
Après Chambéry en octobre 2005, et la Cité des Sciences de La Villette (février-septembre 2007), l'exposition sur le TGV Lyon-Turin fait étape à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon du 6 au 26 octobre 2007.
Le dossier pédagogique est toujours disponible sur le site académique de Grenoble ou sur celui de la cité des Sciences.

expo-logo

Le tour du monde de Thalassa
Pour compléter ou approfondir "le voyage d'un porte-conteneur, Chine Europe", le parcours avec Google Earth que vous avez déjà été près d'un millier à télécharger et à utiliser (?) en classe, voici sur France 3 le tour du monde de Thalassa en partenariat avec Eduscol.



thalassa2007

Des fiches d'information sur la flotte des porte-conteneurs, les premiers ports mondiaux de conteneurs et la possibilité de visionner des extraits des différents reportages.
La première étape
Le Havre-New York.
Des fiches pédagogiques de niveau collège et lycée sont également proposées, comme celle-ci sur le
transport des costumes de l'Opéra de Paris à Sidney.

Mise à jour du parcours du porte-conteneurs

Quelques collègues ont pris le temps de m'envoyer un message pour me signaler quelques liens brisés (probablement par une tempête Winking ) sur le parcours du porte-conteneurs.
Les voici rétablis ou modifiés (à Kunshan, Port-Klang et Marseille). C'est le problème de la fiabilité et de la pérennité de certains sites Web.
Si vous constatez d'autres avaries, merci de m'envoyer un SOS. Les réparations seront effectuées dans les meilleurs délais au bassin de radoub d'Annecy ...

page9_1

Par ailleurs subsistent des difficultés pour d'autres parcours pédagogiques (San Francisco, Introduction du programme de seconde de géographie) du fait des dysfonctionnements actuels de Clio-Photo (perte des commentaires). Les administrateurs du site cherchent des solutions. Espérons une remise à niveau prochaine.

Introduction au programme de géographie de Seconde
Pour faire la pause dans la correction des copies de bac ...Happy et préparer la prochaine rentrée Sad...
Un nouveau voyage virtuel en utilisant Google Earth et Clio-Photo : une introduction au programme de géographie de Seconde.

Les hommes occupent et aménagent la Terre.

ge_oasis

Deux parcours sont proposés :
L’un, classique, « de pédagogie frontale » : le professeur au videoprojecteur présente les différentes étapes ; les élèves complètent au fur et à mesure la fiche de travail.

La deuxième démarche vise à mettre les élèves en situation, chacun devant son ordinateur, découvrant les étapes et complétant la fiche, y compris le titre et la problématique de chacun des 7 thèmes au programme.
A privilégier en module ou en classe à petits effectifs (?), surtout pour une première prise en main de Google Earth, si l’on envisage de renouveler des exercices de ce type.

Pour éviter de trop alourdir le parcours,
quatre exemples seulement ont été choisis pour chaque thème. Limitation volontaire et subjective pour un scénario qui n’a pas vocation à l’exhaustivité. De la même manière, les questions sont volontairement de difficultés inégales, afin de permettre à chaque élève de répondre au moins à quelques-unes d’entre elles et d’avancer à son rythme.

Les parcours et les fiches de travail sont donc différentes. Au professeur de choisir la démarche qu’il souhaite mettre en œuvre avec ses élèves.
Durée : environ une heure pour le premier parcours pédagogique, deux heures si on choisit le travail en autonomie des élèves.

image_fiche_gd

Enfin, un planisphère avec les différentes vignettes rencontrées doit permettre localisation et classement. 

Tombe de Toutankhamon en 3 D

Google Earth Gallery propose une visite virtuelle en 3 D de la tombe de Toutankhamon.

toutankhamon

Une réalisation, courte et utilisable en 6°, de Angel Tello (en anglais).
Voir la page sur GE
Télécharger le fichier .kmz

Un dossier du Café pédagogique sur Google Earth

Dans le Café pédagogique Mensuel n° 84, paru aujourd'hui, un dossier complet consacré aux utilisations de Google Earth.

CP_bandeau_01

J'y ai contribué en fournissant un article : "Comment prendre en main le logiciel Google Earth et l'adapter à une utilisation en classe".

Un article qui s'insère dans un ensemble plus vaste sur la Géomatique avec des interventions de Marc Lohez et de Sylvain Genevois. Il y a aussi une liste de liens avec des travaux d'autres collègues.

Le
sommaire du dossier.

Des résolutions plus fines pour Caen, Rouen, Dijon, Metz, St Etienne, Toulouse sur Google Earth

Depuis le 2 juin, Google Earth propose des mises à jour de ses images-satellite et des résolutions plus fines pour certaines villes françaises.

Attendues avec impatience par certains Clionautes, voici :
Caen, Rouen, Dijon, Metz, St Etienne, Toulouse.

marche_stsernin
Marché autour de la basilique Saint-Sernin de Toulouse

Des résolutions plus fines également pour :
- la plus grande partie de l'Angleterre 
- un grand nombre de villes allemandes
- Barcelone, Valence, les Canaries, Andorre
- et sur d'autres continents : Toronto, Houston, Galveston, le parc de Yellowstone et des villes japonaises (Nagano), certaines parties du Groenland...

D'autres mises à jour sont indiquées
ici :

Pour préparer ses vacances ou ses cours...

La première monographie urbaine géohistorique : Limoges

Des professeurs formateurs à l'IUFM (Patricia Brousolle et Philippe Picard, avec la collaboration de Maud Salvan) proposent un très, très gros travail de référencement des lieux historiques et des fonctions, des formes urbaines, des équipements de la ville de Limoges au cours de son histoire.

Une première monographie urbaine géohistorique très détaillée et une très bonne base d'un travail à poursuivre : en effet, quand les auteurs, au terme de leur présentation, dans "fait main à Limoges" parle de "un exemple d'utilisation pédagogique de Google Earth", on peut émettre quelques réserves. Cela parait être plutôt une excellente base de départ avec des lieux répertoriés, mais qui, pour les élèves, devraient être mis en relation avec un questionnement. Il semble qu'une partie du travail reste à faire. Les auteurs en sont conscients. Bon courage à eux pour la suite. Winking

Sur le même site, Yves Guiet propose des fichiers kmz sur les limites communales et départementales, l'hydrographie du Limousin.

L'occasion de rappeler ce que l'on peut trouver sur l'excellent
site de Yves Guiet qui fut un pionnier en la matière avec de très nombreuses cartes, croquis, animations Flash sur le programme de Terminale mais pas seulement !


Bilan après 3 mois d'existence
Premier bilan de la fréquentation 3 mois après la mise en ligne :

Visiteurs uniques : 1482
Sessions : 2440
Pages vues : 12 200
Hits : 106 000

Plus intéressant, quels fichiers ont été le plus téléchargés ?
- le porte-conteneurs continue son voyage : plus de 170 téléchargements alors qu'il est déjà depuis 4 mois sur le site académique de Grenoble sur lequel il y a eu plus de 700 visites...
- vient ensuite le fichier d'histoire sur 1789 Versailles-Paris (une centaine de chargements, un visiteur de la page sur deux) qui semble correspondre à une demande d'utilisation de GE en histoire.
- puis la puissance américaine (90) dont une deuxième version vient d'être proposée à la mi-mai sur le site académique de Grenoble (voir le billet du 14 mai).
- enfin la métropole de San Francisco que 75 personnes ne connaissaient pas encore, alors que les Clionautes le propose depuis 6 mois.

Les photos les plus vues, outre celles du pont qui ont leurs fidèles qui se connectent régulièrement chaque mardi, sont celles des Etats-Unis, du Kenya et du Maroc ; depuis peu celles d'Haïti semblent recherchées, en particulier la citadelle La Ferrière.

citadelle laferriere

D'où viennent les visiteurs ?

En mars, majoritairement depuis H-Français, la liste des professeurs d'Histoire-Géographie lorsque j'ai annoncé la création du site "Voyages virtuels".
Puis je me suis fait référencer aux Etats-Unis sur GE Lessons - leçons avec Google Earth- (une cinquantaine de visites, surtout pour 1789), sur Histoire-géo.org, le site de J-F Carémel (85), sur Haute-Savoie.net pour les photos du pont et le travail des élèves du Lycée Berthollet (environ 180 visiteurs, les 2/3 pour la photo hebdomadaire du pont).
L'article que m'a consacré le Blog de Clio-Photo a amené une douzaine de visites, mais par contre beaucoup plus sont allés voir les photos que j'ai mises sur la base.... Tant mieux. Hyperpaysages, le site ami de Christophe Dijoux qui construit un "ring" autour des paysages virtuels m'a envoyé une quarantaine de visiteurs.
Quelques blogs ou sites ont bien voulu mentionner mon travail en Histoire (Clioweb de Daniel Letouzey, Lyonel Kauffmann en Suisse, Jean-Philippe Raud-Dugal sur son site), ou en Géographie : le Blog Histoire-géo, le Café pédagogique d'avril.
Tout récemment (début mai), c'est NTIC.org, le portail des TIC qui m'a répertorié dans l'Index des sites éducatifs francophones :

isef-ntic

Enfin les moteurs de recherche, au premier rang desquels Google évidemment avec plus de 450 requêtes -textes et images- qui sont arrivées sur mon site.

70 % des visites viennent de France. le reste de Belgique, Etats-Unis, Maroc, Canada, d'un grand nombre de pays européens, mais aussi du Brésil, de Colombie, d'Israël, du Vanuatu, d'Australie.....

Loin des statistiques, une remarque personnelle pour terminer : merci aux dizaines de collègues qui ont pris un peu de leur temps pour me poster un message, un commentaire, un encouragement, une critique constructive, une proposition d'amélioration, me demander un corrigé, etc.
Ils se reconnaîtront...

Bons voyages à tous, et à bientôt pour de nouvelles aventures Winking

La puissance américaine : deuxième version

Une deuxième version du parcours pédagogique sur les éléments de la puissance américaine à travers Google Earth est proposée sur le site académique de Grenoble.

logo-ac_grenoble

Dans cette deuxième version, les repères sont volontairement présentés sans ordre préétabli. C’est à l’élève de retrouver un ordre logique et d’élaborer un plan qui lui permette de classer ces différentes étapes.
La fiche de travail V2 est adaptée à cette démarche.

Travailler à plusieurs sur Google Earth ?
Un collègue d'Aix-Marseille fait état d'un nouveau logiciel "GE Sharing" (en anglais et allemand pour l'instant) qui offre la possibilité de mettre en contact deux utilisateurs travaillant simultanément sur Google Earth et ainsi de créer en direct et en parallèle des fichiers .kml ou.kmz
Des captures d'écran explicitent la démarche.
Pour faire travailler des élèves ensemble ? des classes ensemble ? Pour de l'enseignement à distance ?
A tester et expérimenter.

Signalé par Christophe Dijoux, site "hyperpaysages"
Commentaire de Hugues Vessemont (H-Français) à propos de l'article sur le Darfour
en réponse à Claude Robinot

Je ne me suis pas senti voyeur en regardant comment google earth pouvait rendre tangible un événement qui ne semble, ailleurs, se résumer qu'à un bruit de fond. Je ne vois pas non plus d'émotionnel, je constate simplement le côté systématique des destructions signalées. Une telle thématique me semble beaucoup plus significative que les images de flots de réfugiés.
D'ailleurs, peut on demander que l'on signale aussi les camps de réfugiés, à moins qu'ils le soient ? [ils le sont] Bon exemple à utiliser pour illustrer le premier chapitre de géo en seconde...
Ce travail est pour moi exemplaire... La démarche pourrait s'étendre... Je pense que de telles informations données sur les Balkans en 1992-1995 auraient été bien utiles, que des contrées donnant peu d'information (Birmanie ou Corée du Nord) peuvent laisser échapper des indices significatifs... Certes une image de la France en Novembre 2005 avec des flammes partout (sauf à Neuilly, privilège d'exterritorialité ?) serait bien sur fausse... mais les lieux de détention peuvent se voir d'en haut...On sait tous que la géo ne se limite pas à contempler les images de Yann Arthus-Bertrand... voila qu'elle est confrontée au faits en temps réels. Je crois que le choc de Claude se situe à ce niveau.

Cordialement, Hugues Vessemont, (H-Français)15 avril 2007

Commentaire de Claude Robinot (H-Français) à propos de l'article sur le Darfour

Merci à Jean Marc pour avoir signalé ce lien sur le Darfour.

C'est techniquement impressionnant et bien conçu. Mais, regarder cette "cartographie" me laisse une impression de malaise. Beau sujet de reflexion sur les représentations virtuelles d'un massacre politique hélas bien réel.
Les petites flammes rouge ou orange pour les villages détruits ou endommagés ont du mal à passer de ma rétine à mon cerveau sans véhiculer un dégoût voyeuriste. L'efficacité à l'américaine me gène aussi avec sur chaque carton les deux liens "pour en savoir plus" et "comment aider".
Une question, cette comunication visuelle de type infographie en ligne est-elle efficace ? A qui s'adresse-t-elle ? elle semble fonder son argumentation uniquement sur l'émotionnel et la culpabilisation même si la forme catographique, les chiffres les témoignages sont là pour donner un poids scientifique.
Je ne discute pas bien sûr l'horreur humaine et le scandale politique des massacres du Darfour qui sont incontestables mais le procédé utilisé, avec probablement de bonnes intentions, ne me satisfait pas. "Le choix d'un travelling ou d'un gros plan est une affaire de morale" disait Jean-Luc Godard. Il semble que ce soit aussi le cas pour la cartographie sur google earth.

Claude Robinot, (H-Français), 13 avril 2007

Sensibiliser au génocide du Darfour avec Google Earth

Depuis novembre des images en haute définition des zones dévastées du Darfour étaient déjà proposées par Google Earth.

Aujourd'hui, une nouvelle initiative de GE pour aller plus loin, en partenariat avec le Musée de l'Holocauste de Washington qui a présenté mardi 10/04 un site Internet visualisant la crise dans la province soudanaise.

http://www.ushmm.org/googleearth/

«Crisis in Darfur», répertorie 1600 villages touchés par le conflit, une centaine de photos, des dizaines de témoignages.
Avec ce fichier .kmz, on peut visualiser les traces de maisons et villages brûlés, localiser les camps de réfugiés, entendre et voir des témoignages-video. Des graphiques et des photos animent ces images satellite qui doivent être régulièrement mises à jour.
L’ensemble des données provient de sources multiples : Département d’Etat américain, ONU, ONG, de photographes individuels et de l’United States Holocaust Memorial Museum.

darfour1
http://www.ushmm.org/googleearth/crisisindarfur.kmz

Ce dispositif est la première réalisation du musée dans le cadre d'une initiative développée pour dénoncer et prévenir les génocides.

Une nouvelle manière de sensibiliser élèves et citoyens.

Sur la même page ("mapping the holocaust") on apprend aussi que GE a déjà été utilisé comme interface cartographique avec l'Encyclopédie de l'Holocauste pour localiser les sites des camps de concentration et d'extermination nazis.

camps
http://www.ushmm.org/googleearth/encyclopedia.kml

Faire ses propres cartes avec Google Maps
Depuis le 5 avril, Google Maps propose de réaliser ses propres cartes.
Des outils d'accès immédiat sont proposés : dessin de polygones, de trajet ... Plus des outils basiques de formatage de texte (gras, italique, paragraphes, surlignage...) Il est possible désormais d'intégrer une image, une video.
Plus besoin d'avoir des notions d'html.
Une aide et un mode d'emploi.
On peut parier que l'on retrouvera bientôt tout ou partie de ces outils sur Google Earth, pour rendre encore plus facile la réalisation de scénarios pédagogiques.
Un débat sur les globes virtuels

A la suite de la publication, par Sylvain Genevois, dans la revue M@ppemonde d'un article sur l'utilisation des globes virtuels (Google Earth, WorldWind, Geoportail), D.Letouzey, V.Capdepuy, C.Jouneau-Sion, S.Genevois débattent sur la liste des professeurs d'Histoire - Géographie de "l'ordi comme support de communication ou comme outil de traitement de l'information" (D.L) et plus généralement de la place de ces nouveaux outils dans l'enseignement.

terre2

Ci-dessous ma contribution à la discussion :

L'usage immédiat que l'on peut faire de Google Earth (sans inscription, abonnement, mot de passe...), la fluidité de son interface, les emboitements immédiats d'échelle sont certainement quelques unes des raisons de son succès.

J'en ajouterai une autre et Sylvain Genevois y fait référence à la fin de son article : la construction de scénarios pédagogiques.
GE offre la possibilité - ce qu'aucun autre globe virtuel ne permet - d'écrire sur le support, d'y joindre des photos, un tableau de statistiques, une carte, un lien vers une page ou une video, de construire un calque qui se superpose à l'image du globe, de proposer un questionnement, et tout cela sur un seul et même support.
Tout un corpus documentaire dans la même fenêtre sans être obligé de jongler avec des pop up, des ascenseurs, des logiciels multiples.

C'est cet usage de GE que j'ai commencé à expérimenter - avec d'autres collègues (C.Robinot, J.Pouzin, M.Lohez).

Une des réactions à la mise en ligne récente de mon site -avec l'explication de la démarche et quelques uns de ces exemples de scénarios pédagogiques (San Francisco, le voyage d'un porte-conteneurs, la puissance américaine) - fut d'une collègue de Brest : "je ne savais pas que l'on pouvait faire tout ça avec Google earth".

Plus nombreux seront les exemples de ces "objets pédagogiques", plus grande sera l'envie de les construire soi-même, adaptés à sa démarche, à sa progression, au niveau de sa classe...

Pour avoir, le mois dernier, participé et en partie animé un stage sur la construction de scénarios pédagogiques utilisant GE, il me semble qu'il y a une forte attente "technique" des collègues de pouvoir mettre en oeuvre par eux-mêmes ce que l'outil permet.

Cordialement

Jean-Marc Kiener


Des images plus fines sur Google Earth
Depuis le 28/02, Google Earth propose des mises à jour de ses images-satellite et des résolutions plus fines pour :

- quelques villes françaises, très attendues par certains : Lyon ; Le Mans ; Lourdes ; Reims ; Nancy ; Limoges ; Lille ; Arles.

- d'autres villes : Barcelone, Belem, Le Cap, Magdebourg, Manaus, Potsdam, Recife, Rio, Venise et des sites divers : les Galapagos (Isabella Island), Mt Saint Helens

- la couverture complète de la Suisse à 50 cm, les villes à 25 cm, et par "capillarité" certaines zones frontalières : Annemasse, St-Julien en Genevois, et Archamps où se trouve le serveur des Clionautes Winking 
- le survol des Alpes suisses également en haute résolution est très spectaculaire. (GE a racheté en décembre Endoxon, un éditeur suisse de logiciels de cartographie pour Internet) 
- la couverture complète du Danemark à 50 cm
- la couverture complète du Wyoming & Utah

De nouveaux voyages en perspective.

Source : Google Earth Community
Nouveautés de mars
Depuis la mise en ligne du site le 20/02/07, quelques ajouts ont été effectués en histoire :

En Terminale :
- la constitution des E-U,
- la francophonie et le rayonnement culturel de la France.
- la place dans la France dans le monde.

En Première :
- une visite virtuelle de Paris à la Belle époque
Ouverture du site
Mise en ligne de ce site qui reprend un certain nombre d'exercices et de parcours pédagogiques jusque là dispersés sur différents sites (LOG, site académique de Grenoble, Clio-Lycée, CDDP de Savoie, Cartable électronique de Savoie, Cité des Sciences...) auxquels j'ai participé.

Différents parcours et voyages virtuels pour un travail en autonomie des élèves sont proposés : 

Voyages virtuels avec Google Earth pour des élèves de lycée : San Francisco, Mondialisation, Puissance américaine, Versailles-Paris 1789.

HistoGéoBertho : des parcours pédagogiques et exercices pour mes élèves de Terminale du Lycée Berthollet, Annecy

Des
albums photos (E-U, Maroc, Haïti, Martinique, Kenya, Mali) correspondent, eux, à des voyages réels et seront amenés à s'étoffer quand les diapos seront numérisées Winking Quelques unes de ces photos (bientôt 200) ont déjà été déposées sur Clio-Photo au profit de l'ensemble de la communauté éducative.

Vu(es) du pont ou voyager sans bouger ... : des photos du même endroit à différents moments de l'année (partie plus personnelle du site)

Le site : http://www.voyages-virtuels.eu